En 2018, je déstresse

Aujourd’hui j’avais envie de partager sur un sujet plus personnel. Prenez votre thé et installez vous confortablement, on va parler stress et anxiété.

Une des mes « résolutions » pour cette nouvelle année – bien que je ne sois pas particulièrement fan de ce terme – était de prendre le temps de déstresser et d’être plus zen. Ceux qui me connaissent savent que j’ai plusieurs qualités (si, si, je vous promets) mais que la zenitude et le lâcher prise n’en font pas partie (malheureusement). Je peux stresser sur tout, littéralement. N’importe quelle raison m’angoisse : ma journée qui ne se passe pas comme prévu, des vacances à réserver, un gros examen, postuler pour un job, la liste est longue et non-exhaustive. Une fois que j’ai compris qu’il y avait quelque chose qui peut me stresser, je ne vais penser qu’à ça (et donc m’angoisser pour presque rien). J’ai le ventre noué, je n’arrive pas à me concentrer, je dors mal voire même des crises d’angoisse. Peu importe le nombre d’arguments fondés et rationnels que vous me présentez, impossible de me raisonner (sinon je suis normale hein).

Les deux raisons principales de mon stress et de mon anxiété sont assez simples. Je veux que tout soit parfait, je suis très perfectionniste. Et pour que tout soit parfait, il faut que ça suive le « plan » que j’ai élaboré, que je contrôle la situation. Le problème est que la vie ne se contrôle pas en permanence. Et nous, les control freak, on stresse. Su-per. C’est certes pas un problème existentiel et il y a des choses plus graves dans la vie, mais être ultra anxieuse dès que quelque chose est imprévu devient vite handicapant (et très chiant). J’ai donc décidé que j’allais prendre le taureau par les cordes et qu’en 2018, je de-stre-ssais ! (Parce que merde à la fin, moi aussi je veux kiffer ma life)

Alors croyez-moi au début c’est pas toujours facile, mais la première étape est d’accepter qu’on ne peut pas tout contrôler. Et pour y arriver, il faut arriver à « faire confiance à la vie ». Dans le sens où, il faut avoir confiance dans l’idée que tout va bien se passer. On lâche prise, en attendant de voir comment la situation évolue et de quelle manière on peut gérer ça. C’est pas grave si un imprévu arrive, si on doit faire face à une situation stressante. En plus, si on rajoute une pression monstrueuse pour que tout soit parfait à une situation déjà stressante, ça devient un cercle vicieux et ce sera juste pire. Donc apprendre à faire confiance et accepter de lâcher prise est l’apprentissage principal (et le plus difficile).

Rassurez-vous, j’ai trouvé des moyens pour m’aider. Premièrement, la méditation (et un peu de yoga) m’a énormément apaisée. Je vous en avais déjà parlé dans mon précédent article. Ça me recentre, je me sens plus « posée » et ça m’aide à prendre la vie beaucoup plus calmement. Ce n’est pas difficile, c’est accessible à tous, ça ne coûte rien et franchement c’est juste magique. Autrement, quand je suis dans une situation qui peut me stresser ou que je n’arrive pas à m’endormir le soir, j’utilise l’huile essentielle de lavande. Je la respire et l’applique sur le plexus solaire. Si vraiment ça ne passe pas, je prends du rescue. Rien de très sorcier.

Et pourtant ça marche. Je suis moins stressée. Cela m’arrive encore souvent, beaucoup de chemin et de progression m’attendent. J’y vais à mon rythme, en essayant de faire de mon mieux chaque jour. Des fois j’y arrive, des fois c’est plus compliqué. Mais si je vous parle d’un sujet aussi personnel sur le blog c’est parce que je suis persuadée que je ne suis pas la seule dans cette situation. Et si mon expérience peut vous aider et vous prouver que vous n’êtes pas un extraterrestre et qu’il y a des solutions, c’est déjà beaucoup. C’est un changement pas forcément facile, mais il est important. Pour vous.

 


Pour les conseils concernant le stress, je ne suis pas médecin. Ce sont des conseils que j’ai appliqué et qui m’ont aidé. Si le stress devient un véritable handicap, il faut consulter un professionnel de la santé pour avoir un réel diagnostic.

Un commentaire sur “En 2018, je déstresse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s