Les règles d’or du shopping

Le shopping est une passion. J’adore flâner devant les vitrines, fouiller dans les magasins ou me perdre sur d’innombrables sites. Quand je fais du shopping, je m’évade. C’est mon moment à moi, qui me met de bonne humeur. Comme dirait Blair Waldorf : « Celui qui a dit que l’argent ne faisait pas le bonheur ne savait pas où faire les boutiques ».

Mais attention, toute shoppeuse/shoppeur qui se respecte se doit d’avoir quelques règles en tête lorsqu’elle/il choisit une pièce, au risque de regretter plus tard ou pire de l’oublier au fond du placard.

Est-ce un achat compulsif ?

Aaaah, ce fameux achat compulsif. Celui que l’on regrette une heure après. Celui auquel on a cédé parce qu’on était déprimé/triste/énervé/… ou juste parce que l’on avait envie d’acheter n’importe quoi quelque chose. Pour éviter ce sentiment de culpabilité et l’impression d’avoir acheter quelque chose d’inutile, posez-vous sincèrement la question : est-ce que je l’achète parce que j’en ai envie ou besoin, ou parce que je compense quelque chose ? Si la réponse est la deuxième option, on repose le cintre et on passe son chemin.

La qualité est ton amie

Oui cette blouse est jolie. Mais est-ce qu’elle en vaut la peine ? Je choisis toujours avec soin mes vêtements, en faisant particulièrement attention aux matières. Si une pièce est belle mais pas de bonne qualité, ce n’est pas un bon achat. Premièrement, ça se verra et ça fera « cheap ». Deuxièmement, elle sera bonne à jeter en très peu de temps. Alors on shoppe in-te-lli-ge-ment.

Est-ce que je peux me le permettre ?

Faire du shopping c’est chouette. Si ça te ruine, ça l’est beaucoup moins. On va pas se mentir, on a tous – au moins une fois – un peu abusé lors des soldes et on s’est retrouvé à manger des pâtes jusqu’à la fin du mois. Mais à nouveau, réfléchissez avant d’acheter. Même si ces petites bottines sont la huitième merveille du monde, elles n’en valent pas la peine si vous risquez un appel de votre banque dans l’heure qui suit.

Les trois associations

Le nombre de fois où j’ai acheté un vêtement en ayant bien réfléchi, pas sur un coup de tête mais que je ne l’ai jamais mis parce que j’avais rien pour l’associer. Erreur de débutante.  Depuis, dès qu’un vêtement me plaît, je réfléchis à trois manières de le porter avec ce que j’ai déjà dans ma garde-robe. Parce que oui, si vous devez acheter d’autres pièces, ça le fait un peu moins. Non seulement, c’est un achat intelligent mais en plus, vous aurez encore plus de plaisir à le porter.

Besoin ou envie ?

On entend souvent ce conseil : « ne l’achète que si tu en as besoin ». Je ne suis pas du tout d’accord. Je trouve très important de se faire plaisir. Si un achat réfléchi vous récompense d’un moment difficile ou vous fait juste plaisir, pourquoi s’en priver ? Tant que cela reste raisonnable, je ne vois pas le problème.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s